Dors

Dans mon espace insomnie
Je te regarde 
Tu es détendu, les yeux clos
Tourné vers ton monde intérieur

Le sommeil tel un voleur impuni
Loin de moi, te garde
J'écoute tes soupirs en solo
Es-tu dans un monde meilleur ? 

J'en appelle à Morphée, ironie
Comme un camarade
Qu'il me guide sans mélo
Dans tes rêves en couleur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s